Quelques anecdotes à propos de Kafka

Voici quelques anecdotes sur Franz Kafka méconnues et intéressantes pour mieux comprendre l'écrivain :

  1. "La Métamorphose" et l'inachevé : Kafka a écrit "La Métamorphose" en une seule nuit en novembre 1912. Cependant, il n'a jamais terminé le récit, laissant ainsi la fin de l'histoire ouverte à l'interprétation. On ne sait toujours pas pourquoi il n'a pas terminé cette œuvre qui est devenue l'une de ses plus célèbres.

  2. La relation avec son père : La relation entre Franz Kafka et son père, Hermann Kafka, a été complexe et tumultueuse. Franz se sentait souvent dominé et intimidé par son père autoritaire et exigeant. Dans sa lettre emblématique "Lettre au père", Kafka explore ses sentiments d'aliénation et d'incompréhension vis-à-vis de son père.

  3. L'amour des animaux : Kafka avait une profonde affection pour les animaux. Il avait plusieurs animaux de compagnie, dont des souris, des chiens et des perruches. Dans ses écrits, les animaux apparaissent souvent comme des métaphores symboliques, et l'amour de Kafka pour les animaux était réel et sincère.

  4. La passion pour le théâtre : Kafka était passionné de théâtre et il a écrit plusieurs pièces de théâtre qui sont restées peu connues. Il assistait régulièrement à des représentations théâtrales et était ami avec des acteurs et des directeurs de théâtre.

  5. Le célibataire et l'isolement : Franz Kafka n'a jamais épousé ni fondé de famille. Il était souvent célibataire et s'est isolé socialement, ce qui était en partie dû à sa nature introvertie et à ses problèmes de santé. Cela a renforcé son sentiment d'aliénation et a influencé de nombreux thèmes de son œuvre.

  6. Max Brod et le testament littéraire : Avant sa mort, Kafka avait demandé à son ami proche Max Brod de détruire tous ses écrits inachevés et non publiés. Cependant, Brod a choisi de ne pas respecter cette demande et a publié les œuvres posthumes de Kafka, ce qui a grandement contribué à la diffusion et à la reconnaissance de son travail.

  7. Le Château et les manuscrits : Kafka était extrêmement attaché à son roman "Le Château", et il en parlait souvent à ses amis, mais il n'a jamais achevé le livre. Lorsqu'il était à l'hôpital peu de temps avant sa mort, il a demandé à son ami Robert Klopstock de détruire le manuscrit de "Le Château" avec le reste de ses écrits non publiés. Cependant, Klopstock ne trouva pas le cœur de détruire l'œuvre, et "Le Château" fut plus tard publié avec d'autres textes posthumes.

Ces anecdotes permettent de mieux comprendre l'homme derrière les écrits de Kafka et les multiples facettes de sa personnalité complexe et fascinante.


Les évènements consacrés à Kafka en 2024 | Musée Kakfa à Prague

Web Analytics